Plongez votre regard dans la visionneuse pour y découvrir un univers en 3 dimensions

La stéréoscopie est une technique datant des années 30 qui consiste à capturer une image en double exemplaire avec un léger décalage.
Pour visualiser le rendu 3D, il fallu créer des outils adaptées. Les premières visionneuses 3D étaient nées : deux images pour reconstituer une troisième dimension dans une perspective monofocale.

D’autre part, le lightpainting ou «l’art de peindre avec la lumière» date également de la même période, consiste à photographier en pose longue une scène éclairée avec différents outils lumineux. « Solid Light » réuni ces deux techniques — jouant de la lumière et des volumes — réinterprétant ainsi les procédés anciens à l’aide avec des technologies modernes.


'' Solid Light '' emprunte la magie des origines de la photographie pour vous faire apprécier des oeuvres inédites en relief

C’est au cours recherches du lightpainter Jadikan sur la mise en volume de la lumière que le projet « Solid Light » à vu le jour. L’utilisation de la stéréoscopie qui permet de présenter au spectateur des images en relief, s’est avérée une évidence pour cet artiste du mouvement des lumières dans l’espace.

En s’appuyant sur les procédés argentiques et numériques existants, Jadikan réalisa des premières oeuvres en lightpainting 3D présentées entre 2009 et 2013 lors d’expositions avec différents système de visionneuses.

Il fallait trouver un moyen simple de partager avec le plus grand nombre sa passion pour la photographie en relief.

Un stéréoscope simple et reproductible pour visionner des oeuvres en 3 dimensions sera la solution.

Conception de la visionneuse stéréoscopique en bois:

Avec les technologies mises a disposition par les FabLab chacun peut concevoir et réaliser des prototypes de toutes sortes.

Les outils numériques offrent une précision absolue et la possibilité de reproduire à l’identique une découpe ou de la modifier selon ses envies.

Conception de la visionneuse en bois